Sélectionner une page

Le Syndicat mixte Grand Littoral Picard, acteur touristique majeur, vient de modifier le règlement intérieur de l’Aquaclub de Belle Dune, à Quend-Fort-Mahon, afin d’autoriser l’accès de sa piscine aux femmes en Burkini.

Depuis sa création, le règlement de cet équipement exclut, pour des règles de simple d’hygiène, « toute tenue habillée » en son enceinte. Or le Défenseur des droits, au nom de la Convention européenne des Droits de l’Homme, a assigné le Syndicat Mixte au motif que le refus d’accès opposé à des clientes couvertes d’un Burkini caractérise une discrimination fondée sur la religion.

En se pliant à cette injonction, le Syndicat Mixte cède aux menaces culturelles et identitaires organisées qui pèsent de plus en plus sur notre société.

Il y a deux semaines, sous la pression de l’opinion Décathlon a retiré le « Hijab Running » de ses rayons.

Mobilisons-nous pour que le Syndicat mixte Grand Littoral Picard revienne sur sa position en signant la pétition en ligne.

Patricia CHAGNON
Déléguée Départementale de la Somme
Conseillère Régionale Hauts-de-France
Conseillère Communautaire du CABS
Conseillère Municipale d’Abbeville

 

Pétition contre le port du Burkini à la piscine de Belledune

**votre signature**

315 signatures

Partager avec vos amis: